7ALimoges

Une trente au musée national Adrien Dubouché #03

Durée : 1min 30sec | Postée : 29/04/2021 | Chaîne : Culture festivité
Partager | Exporter | Notez
Une trente au musée national Adrien Dubouché #03
Adrien Dubouché : l'homme, le musée


L'histoire du musée est intimement liée à celle de l’homme qui lui a donné son nom, Adrien Dubouché.
Fondé en 1845 par Tiburce Morisot, préfet de la Haute-Vienne, le premier musée de Limoges avait pour mission de constituer une collection à vocation encyclopédique : peintures, sculptures, objets d’art furent alors rassemblés par les membres de la Société Archéologique et Historique du Limousin.
Adrien Dubouché, de son vrai nom François-Louis Bourcin-Dubouché, prit la direction de l'établissement en 1865 et commença une série de dons afin d’enrichir les collections puis suscita de nombreux dons de manufactures de céramique françaises et étrangères, avant d'initier la création de l’école d'art décoratif. En reconnaissance d'un don généreux en 1875 constitué des 587 pièces ayant appartenu à son ami Albert Jacquemart, et bien qu’Adrien Dubouché fût encore vivant, le maire de Limoges donna son nom au musée, décision exceptionnelle entérinée par un décret du Conseil d’État.
À la veille du décès d'Adrien Dubouché en 1881, le musée et l'école furent nationalisés et l’État s'engagea à construire de nouveaux bâtiments dont la réalisation fut confiée à Pierre-Henri Mayeux et qui furent inaugurés en 1900.
Au milieu des années 1990, l’École nationale d' Art décoratif de Limoges s'installa sur le campus universitaire, libérant un espace propice à l'agrandissement du musée qui fut achevé en 2012 et constitue aujourd’hui un véritable écrin aux collections de céramique du monde entier et de porcelaines de Limoges.