7ALimoges

Une trente au musée national Adrien Dubouché #01

Durée : 1min 30sec | Postée : 15/04/2021 | Chaîne : Culture festivité
Partager | Exporter | Notez
Une trente au musée national Adrien Dubouché #01
Architecture, muséographie, signalétique de porcelaine


Créé en 1845, le Musée national Adrien Dubouché a fait l'objet entre 2009 et 2012 d'un vaste programme de rénovation confié à l'architecte Boris Podrecca et à la scénographe Zette Cazalas. Le bâtiment ancien construit en 1900 est désormais relié à l’ancienne École Nationale d'Art Décoratif par un bâtiment dédié aux espaces d'accueil, de vente, ainsi qu'à une mezzanine consacrée aux techniques de fabrication de la porcelaine et présentant des machines des XIXe et XXe siècles. Conformément au bâtiment historique, l'extension de Boris Podrecca emploie le verre, le métal et la porcelaine de Limoges.
Le parcours de visite compte également des œuvres représentatives des grandes étapes de l'histoire de la céramique : les céramiques de l'Antiquité au XVIIIe siècle sont présentées dans la galerie historique alors que les œuvres du XIXe siècle à nos jours sont exposées dans l'ancienne École Nationale d'Art Décoratif. Enfin, le musée présente une section consacrée aux verres, ainsi que la collection publique de porcelaine de Limoges la plus riche au monde.
La rénovation de 2012 a donné lieu à la création de vitrines spécifiques pour certains espaces afin de magnifier les œuvres présentées. Les porcelaines de Limoges sont désormais mises en valeur par des vitrines-conques rappelant à la fois le kaolin et les moules de porcelaine, et disposées face à face « comme des danseuses qui fêteraient l'art de la porcelaine » selon les mots de Zette Cazalas.
De même, la signalétique conçue par l'atelier ter Bekke et Behage, déclinée sur des totems directionnels ou les panneaux de salle, met en avant la porcelaine de Limoges.