7ALimoges

À la Bibliothèque sonore de Limoges, on donne sa voix pour celles et ceux qui ne peuvent pas lire.

Durée : 4min 15sec | Postée : 09/09/2020 | Chaîne : Solidarité santé
Partager | Exporter | Notez
Comment conserver le plaisir de la lecture quand on a perdu la vue et qu'on n'a pas appris à lire le braille ? Grâce aux bibliothèques sonores des donneurs des donneurs de voix, une association nationale, mais encore relativement méconnue du public. Cette structure, reconnue d’utilité publique en 1977, est forte de plusieurs milliers de membres, ils sont 37 bénévoles réguliers à l’antenne de Limoges.
Il y des donneurs de temps qui assurent la logistique et l’entretien des supports numériques des ouvrages, et des donneurs de voix qui enregistrent les livres et revues, chez eux.
Les ouvrages sont ensuite mis à disposition des aveugles, des malvoyants et même des enfants dyslexiques. Près de 300 audiolecteurs bénéficient de ce dispositif dans la Haute-Vienne et la Creuse. Au niveau national, le catalogue est riche de plus de 120 000 livres en tout genre.
image_42.png image.png  (5.33 Ko)
image_43.png image.png  (8.75 Ko)

Nouveau commentaire :